Les différentes pannes d'un vieux boiler électrique

  • Le 15/05/2022

Dans cet article nous allons voir les différentes panne sur un vieux boiler, les cause et solutions qui ce prètent à la situation.

Les differents probleme avec un boiler electrique 1

Un vieux boiler qui ne donne plus beaucoup d'eau chaude

Première possibilité – Votre appareil présente en entartrage trop important et ne chauffe plus l’eau correctement, suite a cet entartrage la chaleur de se dissipe plus correctement et il est possible que le thermostat se soit mis en sécurité. Voir une illustration sur cette page pour réarmer.

Quelques conseils pour trouver rapidement l’origine possible du problème. Vérifier le matin avant tout soutirage, que le tuyau de départ eau chaude est bien froid, s’il est chaud à environ 50 cm du chauffe-eau, une fuite existe sur la distribution d’eau chaude.

Vérifier la température de l’eau le matin, celle-ci doit se situer entre 60 et 70°C (sans mitigeur). En cas de remplacement d’un ancien chauffe-eau (plus de 10 ans), il faut savoir que la température des anciens thermostats pouvait être supérieure à 80°C. Pour des raisons de sécurité cela ne se fait plus.

Pour le choix d’un produit vous pouvez vous référer à cette page et choisissez la capacité la plus adaptée à votre besoin ainsi que le type de résistance selon la dureté de votre eau que vous pouvez voir dans cette page. Vérifier qu’il n’y a pas de retour d’eau froide dans le circuit d’eau chaude (mitigeurs, vannes thermostatiques …).

Pour cela, il faut fermer l’arrivée d’eau froide sur le groupe de sécurité puis ouvrir un robinet d’eau chaude le plus près possible du chauffe eau. L’eau alors contenue dans les tuyauteries va s’écouler pendant quelques secondes. Attendre environ 1 minute et si vous constatez de l’eau froide qui coule même en petit filet c’est qu’il y a un équipement défaillant dans la distribution.


Mon vieux boiler donne plus d'eau chaude.

Vérifiez l'élément chauffant, s'il est à plein courant, un ou deux éléments de la résistance peuvent être défectueux.

Si nécessaire, remplacez le thermostat par une pièce d'origine parfaitement adaptée à votre modèle de boiler.

Si le problème persiste après ces vérifications ou remplacements, vérifier l'heure d'alimentation des contacteurs EDF. Pour ce faire, vous pouvez connecter une horloge électronique connectée aux bornes d'entrée du thermostat. L'horloge doit être avancée de 8 heures chaque jour.

Le matin, avant tout rayonnage, vérifiez que la sortie d'eau chaude est froide, si elle est chaude, il y a une fuite dans la distribution d'eau chaude.

Vérifier le retour d'eau froide vers le boiler par le réseau d'eau chaude (mitigeur, mitigeur, vanne thermostatique défaillante).

Si nécessaire, vidanger le boiler et détartrer les éléments chauffants.


Le boiler fuit au niveau du groupe de sécurité pendant le chauffage.

De telles fuites sont normales. Le volume d'eau augmente lorsqu'il est chauffé, ce volume excédentaire traverse le groupe, et il faut savoir qu'il est normal de perdre 3% du volume pendant la chauffe.

Ce débit doit bien sûr être évacué vers les eaux usées, si ce n'est pas le cas, une vidange ou un vase d'expansion est recommandé.

Si de l'eau circule dans le groupe en dehors de la période de chauffage, cela signifie que la pression dans le réseau de canalisations est trop élevée ou qu'il y a de la saleté coincée sous la soupape de sécurité du groupe. Installez un réducteur de pression ou nettoyez la vanne.


La bride du boiler fuit.

Une fuite à l'extérieur d'une gouttelette d'un groupe de sécurité est un très mauvais signe, et dans la plupart des cas, elle est due à une surpression.

Il faut d'abord s'assurer du bon fonctionnement du groupe de sécurité, si c'est le cas il faut vider le boiler, enlever la bride, vérifier la position du joint.

  1. Si le joint n'est pas correctement positionné, le remettre en place (le remplacer si nécessaire) et remonter l'ensemble.
  2. Si les joints sont correctement installés en standard, vérifiez l'étanchéité de l'élément chauffant ou de la gaine en stéatite (remplacez si nécessaire).
  • Le modèle stable (placé au sol) était équipé d'une fausse trappe en dessous. S'il y a une fuite en partie basse (fuite au niveau de la bride), vérifier son étanchéité en (déposant le réservoir).
  • La gaine d'une résistance au talc se corrodera avec le temps. Ce défaut ne justifie pas le remplacement de l'ensemble du boiler.

Connexion du boiler qui fuit

Il peut s'agir d'un raccord vissé directement sur l'acier avec un manchon en laiton.

Retirez ces connexions après avoir vidé le réservoir, nettoyez tout résidu des filetages, puis refermez les joints en téflon conformément aux règles techniques en vigueur. Si les filetages sont très endommagés, l'appareil doit être remplacé (échec d'installation, hors garantie).

Veiller à assurer une bonne étanchéité (loctite, chanvre, etc...)


Réservoir du boiler déformé ou déchiré

Bien que cela ne soit pas très courant, il peut y avoir plusieurs raisons.

  • Surpression - Cette dégradation se produis que si le boiler monte en pression élevées (plus de 10-12 bar) et elle est causée par la défaillance du groupe de sécurité.
  • Défauts de fabrication ou usure - quelle qu'en soit la cause, si vous constatez une cuve déformée, déchirée ou cassée, coupez immédiatement l'eau et forcez la mise hors tension, puis réduisez la pression avec de l'eau chaude, puis faites appel à un professionnel.

Le boiler fait un bruit de bouillonnement

Le bruit de bouillonnement pendant que le boiler chauffe n'est pas dangereux et ne provoque pas de panne. Ce bruit provient de l'ébullition de l'eau en contact de la résistance qui chauffe. 

Cela amplifie et développe souvent des points chauds (>100°C), qui provoquent ces bruits de bouilloire.

Le détartrage ne va pas résoudre le problème dans le lond therme, seule la version résistance à la stéatite garantit une chauffe plus silencieux dans tous les états de toutes les manches de qualité de l'eau et de résistance.

Un autre phénomène qui peut exacerber ce bruit de bouilloire est la défaillance du clapet anti-retour du groupe de sécurité.

Si cette vanne fonctionne correctement, la pression de l'eau montera rapidement à 7 bars lorsque le boiler chauffe. A ce niveau de pression, la température des éléments en contact avec l'eau doit être supérieure à 160°C pour provoquer l'ébullition.

  • Normalement, la pression de l'eau reste au niveau du réseau soit 3 ou 4
  • Lébullition se produit autour de la température normale de 110/120°C pour les résistances blindées.
  • Résoudre le problème sur place, nettoyer la vanne ou remplacer le groupe de sécurité.

Si cela se reproduit, prévoyez un adoucisseur ou un équipement de talc adapté au modèle, ou prévoyez un remplacement complet.


Le boiler émet un bruit de "coup de bélier".

Un bruit de type « coup de bélier » sera plus difficile à éliminer. Un boiler ne peut pas délivrer un tel coup, mais son réservoir peut agir comme un amplificateur pour divers bruits provoqués par des phénomènes hydrauliques. Ce phénomène est plus fréquent dans les installations à vannes à fermeture rapide (vannes mélangeuses, électrovannes, etc.).

Quelques lignes directrices :

  • Vérifier la pression d'alimentation en air et installer un réducteur de pression si elle est supérieure à 5 bar.
  • Fermer doucement le robinet d'arrivée d'eau au dispositif de sécurité.
  • Placer un anti-bélier sur le réseau en amont du boiler.
  • Mettez le tuyau sur le tuyau.
  • Modifier le tuyau (Ø plus grand, section).

Seuls des essais sur le terrain peuvent éliminer ces bruits, et la source de ces bruits n'est pas toujours facile à déterminer. De manière générale, l'installation d'un vase d'expansion entre le dispositif de sécurité et le boiler permet d'éliminer les coups de bélier dans la plupart des cas. Ne remplacez pas le boiler à cause de cela.

boiler électrique dépannage